La Case-à-Chocs fête ses 25 ans!

GlennPar Glenn  •  15 Sep 2016 à 14:20  •  Live  •   3 views

Dès le 1er octobre la Case-à-Chocs rouvrent ses portes pour une nouvelle saison. De plus, 25 ans ça se fête! Ainsi, concerts, films, conférences, exposition et événements auront lieu cet automne autour des musiques actuelles et du patrimoine industriel.

La région du littoral neuchâtelois est occupée en ce mois de septembre à se préparer (le foie) pour son grand événement annuel. Autrement dit, pour la plus grande bastringue de Suisse romande: la bien nommée Fête des Vendanges. Dès lors, contrairement aux autres salles, l’ouverture est fixée au mois d’octobre.

Cela fait vingt-cinq ans que la Case-à-Chocs existe et a débuté ses activités dans les locaux de l’ancienne chocolaterie Suchard et vingt ans qu’elle occupe le bâtiment de l’ancienne Brasserie Müller. Elle entre ainsi dans le patrimoine de la ville de Neuchâtel et du canton puisque que cela fait depuis 1991 qu’elle voit défiler une horde de noctambules à la recherche de musiques actuelles voire alternatives. De plus, il me paraît inutile de citer les innombrables artistes de renommée internationale qui ont foulé la scène de la Case-à-Chocs et qui, parmi bien d’entre eux, y ont fait leurs débuts avant de gagner en popularité. En espérant que cela soit toujours de mise à l’avenir, la programmation d’octobre saura sans doute de quoi tenir en haleine.

Bon y’a quoi?

Dès lors samedi 1er octobre, pour la soirée d’ouverture, la Case-à-Chocs invite les groupes neuchâtelois à reprendre trois morceaux d’artistes qui ont marqué l’histoire de la salle. Une célébration intitulée Neuchâtel Plays 25 ans de Hits qui saura faire remémorer aux plus nostalgiques les plus grandes heures du lieu mythique. Une soirée dédiée aux courants contestataires underground aura lieu le vendredi 7 octobre avec la venue de Lydia Lunch & Weasel Walter avec leur spoken word mêlé de punk-jazz. Ils seront accompagné du performeur français Jean-Louis Costes et ses œuvres connues pour être bien trash. Usé surprendra avec son show bien fêlé précédé par la musique expérimentale de The Kon’s.

La Techno Forest se tiendra le samedi 8 octobre, comme participants The Driver, La Fleur, Ninette, The Alchemist avec le Vjing de Mysquare et Félix. Samedi 15 octobre est une date événement avec la venue de Ghostface Killah et de Killah Priest sous le nom de Wu-Goo, énième side-project de la myriade du Wu-Tang Clan. Un rap ésotérique et militant au flow percutant permettra aux aficionados du genre de pouvoir savourer du bon Boombap tel qu’on l’aime. « New York is in da building!« . On oubliera pas de signaler la présence de Billie Brelok, Lefto et nos amis de Dodonpa! en before et after.

Et puis?

La musique électronique Cheap & Dirty sera mise à l’honneur le samedi 22 octobre avec la techno guitare-basse-batterie d’Electro Guzzi. Un spectacle plutôt curieux pour le genre musical. Koreless fera trembler les murs comme savent si bien les Britanniques le faire et l’ambiance house fiesta estivale sera assurée par Pional. DJ Rize de Chocolake sera de la partie. La Case-à-Chocs aura le plaisir d’accueillir la star du rap émergeant Mick Jenkins, le 28 octobre pour la Foward#1. Un artiste à suivre qui propose une musique subtile et bien ficelée. Il sera accompagné de l’Anglais Ocean Wisdom qui a fait sa place sur la scène d’Outre-Manche. Le flow rapide de Boston, Token mettra bien en jambe le public pour cette soirée hip-hop alternative, de plus DJ Verduras présentera un set de derrière les fagots comme à son habitude.

Il faut également noter que pour les 25 ans, la Case projettera des films liés au monde musical tout au long du mois d’octobre au Cinema Minimum (Queen Kong Club). Au menu, Amnesia de Barbet Schroeder le vendredi 7 et le 22 octobre, Belgica de Felix van Groeningen les samedi 8 et 28 octobre, Sonita de Rokhsareh Ghaem Maghami le dimanche 9 et le vendredi 14 octobre. Ainsi que Black de Adil El Arbi et Bilall Fallah le dimanche 16 et le vendredi 21 octobre et Massilia Sound System le Film de Christian Philibert le samedi 15 et vendredi 28 octobre. De plus une exposition photographies intitulé Le Son en Images se tiendra au Péristyle de l’Hôtel de ville de Neuchâtel. Il s’agit de clichés pris par l’équipe photo de la Case-à-Chocs durant la saison 2015-2016. Un joli mois d’octobre en perspective donc!

[divider_line]

La sélections de dates:

01.10: Neuchâtel Plays 25 ans de Hits – 21h – Gratuit

07.10: Lydia Lunch & Walter Weasel – 21h – 15.-

08.10: Techno Forest – 22h – avant 23h 10.-/15.-

15.10: Wu-Goo – 21h – 25.-

22.10: Cheap & Dirty – 22h – avant 00h 10.-/15.-

28.10: Mick Jenkins – 21h00 – 20.-

02.12: Junior Tshaka & Skara Mucci – 20h – 25.- préloc./30.- sur place

Glenn

N’aimant pas particulièrement la musique, j’ai été catapulté ici par hasard et au-delà de ma volonté. Préférant l’austérité à la frivolité du spectacle de la débauche auditive, je compte les jours qui me permettront à long terme de devenir sourd. Le vacarme m’étant insupportable.

Dans le même genre...

Le groupe de heavy metal américain jouera son meilleur album dans son intégralité vendredi dans la...

Richard Galliano et Ron Carter clôturent avec complicité le succès de l'édition 2017 du festival...

Le Joshua Redman Trio était à la hauteur des attentes au JazzOnze+ Festival de Lausanne.