Caballero & JeanJass en haut!

GlennPar Glenn  •  1 Déc 2017 à 12:13  •  Live  •   63 views

Après une semaine, bref retour sur le concert de Caballero & JeanJass à la Case à Chocs. Un show où l’énergie n’a pas manqué.

Vendredi 24 novembre, la Case à Chocs de Neuchâtel a accueilli les prodiges belges Caballero & JeanJass. Venus présenter leur album « Double Hélice 2 », ils ont effectivement joué leur opus quasiment de A à Z, s’ajoutant à cela quelques plus vieux titres. Au niveau de la prestation, le duo a donné un maximum à un public originaire bien au-delà des terres neuchâteloises. En somme du très bon spectacle qui aurait même plu aux personnes qui n’écoutent plus du rap depuis un moment, voire celles qui en n’écoutent simplement pas.

(Très) courte analyse de leur succès

Grands pourvoyeurs d’égotrips, référence à la bouffe et à la Marie-Jeanne (à l’instar de leurs vidéos youtube: High et Fines Herbes) à la culture pop et au foot, ils ont le sens de la formule à la fois loufoque et ironique.  Cela dit, derrière ce côté peut-être épicurien un brin superficiel, les deux rappeurs posent un regard différent sur la société en comparaison de certains de leurs congénères, trop souvent nihilistes. Avides de liberté, casser les codes et une certaine grammaire du rap français (aujourd’hui, on devrait parler de rap francophone) semble être un leitmotiv pour ces Belges, si l’on prête une oreille plus attentive à leur musique.

En effet, approchant la trentaine, Caballero & JeanJass s’inspirent autant de ce qui se faisait dans le rap, il y a 25 ans (Golden age of hip-hop CQFD) que de ce qui se fait à présent. Dès lors, les deux complices jonglent allégrement avec les différents styles que comporte désormais le rap. On passe ainsi à de la trap frontale à de la house, petit crochet par de la cloud rap, le reggae également, tout en faisant un détour sur du plus classique et posé. Ainsi, je ne suis pas étonné de m’être retrouvé vendredi dernier dans une salle pas uniquement composé de « jeunes » à la vingtaine, avides de grosses basses. Mais ça, c’est le vieil aigri qui vous dit ça!

Glenn

N’aimant pas particulièrement la musique, j’ai été catapulté ici par hasard et au-delà de ma volonté. Préférant l’austérité à la frivolité du spectacle de la débauche auditive, je compte les jours qui me permettront à long terme de devenir sourd. Le vacarme m’étant insupportable.

Dans le même genre...

Les fans de hip hop satisferont leurs besoins de bon son avec Alaclair Ensemble et Murmures...

Le groupe de heavy metal américain jouera son meilleur album dans son intégralité vendredi dans la...

Richard Galliano et Ron Carter clôturent avec complicité le succès de l'édition 2017 du festival...