Bruce Springsteen – ‘Because The Night’

YannickPar Yannick  •  8 Sep 2015 à 11:50  •  Reprises en volée  •   0 views

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous raconter une histoire assez particulière. L’histoire d’un mec qui reprenait sa propre chanson. Ça parait un peu con comme ça, mais c’est une bonne histoire. À l’approche des fêtes et des repas de famille, ça peut servir !

Ce mec en question, c’est Bruce Springsteen, et la chanson c’est ‘Because The Night’.

Pour bien comprendre toute l’histoire, il nous faut remonter à la fin de l’année 1977. Le Boss est alors en studio pour enregistrer son album « Darkness On The Edge Of Town », qui sortira en juin de l’année suivante. Ce jour-là (même si en vrai, on ne sait pas de quel jour il s’agit précisément), Springsteen bosse sur une maquette baptisée ‘Because The Night’. Cependant, l’Américain décide d’abandonner le projet, ne voulant pas d’une chanson d’amour (de plus). L’histoire aurait pu en rester-là sans l’intervention salvatrice du producteur en charge de l’album, Jimmy Iovine.

Heureusement d’ailleurs, car sinon cet article n’aurait aucun sens…

Le New-Yorkais récupère les bandes et les fait écouter à Patti Smith. L’Américaine et son groupe sont justement en train d’enregistrer leur album dans le studio d’à côté. Comme le hasard fait bien les choses ! Smith accroche sur le refrain « because the night, belongs to lovers » et décide ainsi de garder le titre, en adaptant quelques peu les paroles. C’est ainsi que ‘Because The Night’ se retrouve finalement sur l’album « Easter » (1978), crédité B. Springsteen/Patti Smith.

Pour la petite histoire, la chanson sera jouée pour la première fois en public au mythique CBGB de New York le 30 décembre 1977. Ce soir-là, Bruce Springsteen rejoint Patti Smith sur scène pour exécuter le titre. D’ailleurs le Boss a gardé l’habitude de le jouer depuis, gardant ses paroles originales.

Si vous vous posez la question, ça donne ça…

Yannick

Une semaine est composée de sept jours, une guitare possède six cordes et la main humaine compte cinq doigts. Bizarre, non ?

Dans le même genre...

Dom La Nena a sorti un nouveau EP en 2016. Elle y reprend 'Scenic World' de Beirut.

Le rappeur anglais, Devlin reprend le fameux 'All Along The Watchtower' de Bob Dylan, mais...

Tame Impala en acoustique et sans effets psychédéliques, c'est en fait tout aussi beau.