Blues 2.0

StevePar Steve  •  5 Juil 2015 à 14:52  •  Découvertes  •   0 views

On dit qu’un chat a sept vies, c’est pareil pour le blues. Des champs à la ville, de Chicago au British Blues Boom, de Robert Johnson à Muddy Waters, de Eric Clapton à Stevie Ray Vaughan, le style a su trouver son public et se renouveler. Et c’est toujours le cas aujourd’hui.

En grossissant le trait, on peut classer le blues de notre époque en deux catégories. Il y a d’abord le revival pur et dur, qui tente de retrouver l’esprit du blues en utilisant les codes qui ont fait leur preuve. Dans cette playlist, cette catégorie est représentée par les guitaristes virtuoses tels que Joe Bonamassa ou encore Derek Trucks qui font honneur au genre sans toutefois l’amener plus loin.

L’autre catégorie, moins codée et léchée, est peut-être plus intéressante. Ce sont tous ces groupes qui ont puisé dans le blues pour l’intégrer à d’autres idées, d’autres styles. C’est le cas des White Stripes qui ont lancé une vague de groupes mêlant le rock garage et l’esprit du blues. Dépouillé et authentique sont les maîtres-mots ici.

Qu’il soit plus proche de la soul, du rock ou du punk, chaque morceau de cette playlist respire le blues par son attitude, ses clichés et ses codes. Let it roll !

Steve

Depuis que j’suis gosse, je suis fan de rock. Toutes les époques, tous les sous-genres mais surtout lorsqu’il « vient de là, il vient du blues ! ». Nom de dieu, je viens de citer du Johnny ?! Shame on me.

Dans le même genre...

Quand la musique est à la limite de la cassure, nous nous émerveillons devant les moindres détails.

Quand l'océan chante dans la voix de Lula Pena, le résultat ressemble à l'éclat d'une vague sur le...

Une première écoute au détour d’une soirée d’hiver, et voilà, j’étais contaminé.