Antigel lutte contre le froid culturel

ThomPar Thom  •  28 Jan 2014 à 10:03  •  Live  •   19 views

Au milieu de l’hiver romand, il existe un havre de paix pour tous les amoureux de la culture avec un grand C. Celui-ci prend place depuis quelques années dans différents lieux de la région genevoise et se veut artistiquement en marge. Durant une bonne quinzaine de jours, du 1er au 16 février, le festival Antigel propose une série de spectacles, concerts, performances, avec pour but d’intriguer le chaland.

Créé en 2011, la manifestation genevoise vit donc sa quatrième édition cette année, sans connaître la suite de son histoire. Oui, car les organisateurs ne peuvent prévoir d’année en année si l’Antigel aura lieu. C’est qu’ils ont la bougeotte et qu’ils aiment bien explorer de nouveau lieu pour proposer des expériences uniques au spectateur. Cette année, par exemple, il sera possible d’aller écouter le prodige de la soul Cody Chesnutt, dans le terminal 2 de l’aéroport de Genève. Un peu barré, j’en conviens.

Au milieu de la danse et des arts performatifs, on retrouve une belle programmation musicale, en marge elle aussi, des gros noms que l’on voit défiler normalement. Voici notre sélection de concerts parmi l’offre pléthorique de l’Antigel.

Samedi 1er février – Son Lux / Temples – Piscine du Lignon

On commence très fort avec les Anglais de Temples, dont le nouvel album fraîchement sorti a été élu disque du mois par le magazine Rock & Folk, rien que ça. Ils nous avaient déjà fait vibrer au son de leur pop vintage, lors de leur venue au Romandie de Lausanne, en automne. Ils partageront la scène avec l’Américain Son Lux et son électro-pop aux accents hip-hop.
Comme si cela ne suffisait pas, cette soirée aura lieu à la piscine du Lignon, avec possibilité de se baigner, bien entendu. Vous commencez à saisir le côté barré de cette équipe ?

httpa://youtu.be/vs4i41cOv0s

Le Mur Du Son te fait gagner deux billets pour cette soirée en fin d’article.

 

Lundi 3 février – Philip Glass – Victoria Hall

Attention, grand maître de la musique du 20ème siècle ! Si le nom de Philip Glass ne vous dit rien, je vous plains. Ce monsieur, à l’instar de Steve Reich, a contribué à la renommée de la musique contemporaine américaine. Il a collaboré à la composition de musique de films comme The Hours, Chronique d’un Scandale ou The Truman Show. Sa musique répétitive est facilement reconnaissable, et surtout géniale ! Si vous ne connaissez pas encore Philipp Glass, je vous invite à écouter son œuvre. Il sera accompagné du violoniste Tim Fain pour un concert qui s’annonce exceptionnel.

httpa://youtu.be/Wkof3nPK–Y

 

Mercredi 5 février – John the Conqueror – Plan-les-Ouates

Entre blues et hard rock, John the Conqueror savent faire bouger les foules comme le démontre leur dernier album « The Good Life« . Faisant partie du même label que Two Gallants et les Black Keys, ce groupe déferle sur les ondes avec la vague blues-rock de ces dernières années. Leur concert se déroulera à la Distillerie de Saconnex-d’Arve où l’on pourra déguster de l’absinthe genevoise. Au fond, pourquoi pas ?

httpv://www.youtube.com/watch?v=dMaj6Gi7F_I

 

Vendredi 7 février – Jay-Jay Johanson – Salle des fêtes du Lignon

Entre trip-hop, jazz et pop, le crooner suédois Jay-Jay Johanson fait naviguer son auditoire sur une mer calme au rythme de sa voix douce. « Cockroach« , sorti en 2013, est un petit bijou dans un écrin de velours. Velours qui habille si bien le timbre de sa voix.

httpa://youtu.be/ZonMCbFBTxQ

 

Samedi 8 février – Adam Green – Centre communal de Genthod

Le fondateur des Moldy Peaches, groupe anti-folk du début du 21ème siècle, sera en visite dans nos terres pour un concert spécial acoustique. Une aubaine ! Avec sa voix grave jurant avec son physique d’adolescent dandy, Adam Green saura charmer un public venu curieux, à la découverte d’une facette de la musique à tendance expérimentale.

httpa://youtu.be/wuZVOWYPtcw

 

Dimanche 9 février – William Fitzsimmons – L’Epicentre / Collonge-Bellerive

Si je vous dis : The Tallest Man on Earth, Iron & Wine ou Sufjan Stevens, ça vous parle ? William Fitzsimmons fait partie de cette génération de néo-folkeux qui viennent nous toucher directement au cœur avec des ballades sublimes. Le plus étonnant chez cet homme reste sa voix qui ne va pas du tout avec son visage de barbu au crâne rasé. Mais peu importe, car ses chansons sont toutes plus belles les unes que les autres, et ce concert promet sa dose d’émotion. Voilà certainement « l’immanquable » de cette quinzaine.

httpv://youtu.be/D3D6x7OqLyk

 

Mercredi 12 février – Connan Mockasin – MàD

Bien loin de la boîte lausannoise, le Moulin à Danse (MàD) accueillera une de mes révélations de l’année 2013 : le Néo-Zélandais Connan Mockasin. Sorti tout droit d’un courant pop psychédélique parfaitement hallucinant, ce jeune musicien vient de sortir « Caramel »  un album génial aux sonorités seventies. Dans un univers onirique, il saura vous emporter pour un voyage intemporel.

httpa://youtu.be/Teyy1A_AJso

 

Jeudi 13 février – Junip – MàD

Programmés au malheureux festival veveysan Nox Orae, les suédois de Junip apporteront leur folk-pop rafraîchissante en terres genevoises. Emmené par José González, le trio de Göteborg a sorti son dernier album éponyme l’année passée et depuis, tout le monde parle d’eux. À découvrir le jeudi 13 février si vous ne connaissez pas encore ces génies.

httpv://youtu.be/PDNAoDtYkYE

 

Vendredi 14 février – Trentemøller (LIVE) – MàD

Ce danois touche à tout est passé d’une électro mélancolique à un électro-rock pêchu à souhait, et ce en dix ans et trois albums. Sa venue en Suisse pour un concert live est un événement immanquable, tant il est exceptionnel.

httpa://youtu.be/5DUCKGyojpE

 

Dimanche 16 février – Thee Silver Mt. Zion Memorial Orchestra – Kalvingrad/Usine

Autrefois appelé A Silver Mt. Zion, The Silver Mt. Zion Memorial Orchestra & Tra-La-La Band, Thee Silver Mt. Zion Memorial Orchestra and Tra-La-La Band with Choir and Thee Silver Mountain Reveries, Thee Silver Mt. Zion Memorial Orchestra est un collectif post-rock de Montréal placé sous la direction d’Efrim Menuck, un hyperactif qu’on peut aussi retrouver dans Godspeed You ! Black Emperor. Leurs concerts sont connus pour être des expériences musicales fortes, aux frontières d’une réalité perceptible. À vérifier sur scène le dernier jour du festival.

httpv://youtu.be/qa-ax0wW7ng

 

Voilà une sélection des concerts. Vous retrouvez toute la programmation du festival sur www.antigel .ch

Pour gagner 1×2 billets pour la soirée du 1er février avec Son Lux et Temples, il vous suffit de vous rendre sur notre page Facebook, cliquer sur j’aime, puis à nouveau cliquer sur j’aime sur le lien de cette article. Bonne chance !

Dans le même genre...

Joyeux anniversaire aux copains d'Hateful Monday. Passez leur faire un bec à l'Usine samedi soir.

Le public dansera à Lausanne avec l'électro minimale de la Berlinoise d'adoption

Le Fri-Son de Fribourg accueillera un songwriter talentueux le 18 octobre 2018