Allah-Las – « Calico Review »

OlivierPar Olivier  •  9 Sep 2016 à 13:23  •  Albums  •   5 views

Jamais deux sans trois. Après deux albums à la cool qui ont fait leur renommée, les quatre Californiens derrière Allah-Las reviennent aujourd’hui même avec « Calico Review », nouvel opus qui suit davantage la veine de « Worship The Sun » que de son prédécesseur « Allah-Las ».

Soyez prévenu néanmoins, si l’on ressent bien l’influence de son grand frère, ce troisième album comporte ses spécificités propres. Le rythme se veut ralenti (oui, c’est possible) et plus lancinant, l’ambiance y est donc plus à la méditation qu’à la grillade d’après session de surf. On retrouve des Allah-Las plus appliqués dans leurs compositions, qui n’hésitent pas à sortir quelques claviers pour densifier l’atmosphère et à oser s’orienter dans une veine bien plus psychédélique qu’auparavant.

C’est là que « Calico Review » marque sa différence d’avec les deux albums cités un peu plus haut dans cet article et il est à mon avis nécessaire de le comprendre pour pouvoir apprécier à sa juste valeur ce troisième essai. Lors des premières écoutes, j’ai été déçu de ce que j’ai entendu. Ca manquait de rythme, de punch, de groove. Le son auquel le quatuor m’avait habitué ne ressortait pas. C’est seulement au fil des écoutes que j’ai commencé à apprécier ce disque, sa dimension plus posée et ouverte que la pop garage sauce surf d’avant.

Ainsi, il est possible de découvrir avec ’Famous Phone Figure’ (ci-dessous) une ballade mélancolique à en crever, belle dans son mystère. ’High & Dry’ séduit par sa douceur et sa chaleur alors que ’Place in the Sun’ ferme dans un élan de nostalgie le disque. Les amateurs de « l’ancien son » de la troupe sauront apprécier ’Could Be You’, titre le plus dynamique des douze présents qui sort son petit riff de guitare à la cool et les petits choeurs qui vont si bien avec.

Plus Beatles que Dick Dale, les Allah-Las présentent un côté jusqu’ici méconnu de leurs capacités créatives. Un album qui n’a pas peur du risque et ose partir sur une autre voie. Et si tout n’y est pas parfait (notamment parce que les morceaux n’ont pas tous la même saveur), « Calico Review » offre une trentaine de minutes de rock agréable sitôt que l’on s’ouvre à la nouvelle approche qu’il nous propose.

Mexican Summer – 2016


Les Allah-Las seront de passage le 05 novembre prochain à L’Amalgame. Billets déjà disponibles et plus d’informations sur le site officiel de la salle vaudoise.

 

Olivier

Défenseur du rock’n’roll, expert en prix de l’essence, fanatique de la Sainte-Boisson et éternel admirateur de Yannik Paratte.

Dans le même genre...

La sensualité enserre la musique de Warhaus d'une étreinte à la fois ferme et délicate.

Préparez vos oreilles, Metz est de retour... et avec Steve Albini aux manettes.

Les punks de Hateful Monday sont de retour avec un nouvel album.