Action Bronson – « Mr. Wonderful »

GlennPar Glenn  •  16 Avr 2015 à 09:24  •  Albums  •   5 views

La cuisine, les femmes et pas mal de drogues. Action Bronson arrive avec « Mr.Wonderful« , un album aux sonorités portées sur le rock fin 60, début 70. Une perle!

 « Mr Wonderful » (2015) est le dernier album d’Action Bronson, désormais signé en major. Longuement attendu par les aficionados de la première heure, le type s’en est donné à coeur joie, jouant le Gordon Ramsey des meilleurs plans bouffes de New York City sur la chaîne Vice peu après la sortie de sa mixtape plutôt réussie « Blue Chips 2 » (2013). Fin gourmet et ancien chef cuisine de renom dans la capitale du ‘boom bap’, sa reconversion dans le rap, genre musical qui est à trop souvent couper à la moulinette, mérite sur ce coup une attention particulière de tous les mélomanes.

Bluffant dans ‘Easy Rider‘ – révélé en août 2014, titre faisant allusion au film culte de Dennis Hopper et dont le clip risque de le devenir tout autant, cet album sentait déjà comme quelque chose de particulier, quelque chose qui annonçait clairement des influences venant du rock psychédélique. Chose confirmée en janvier de cette année avec ‘Actin’ Crazy‘ et son instrumental tapant comme du Ratatat. Sans parler d’un live capté à Prague nommé ‘The Passage’ rappelant entre autres Pink Floyd où dans lequel Action Bronson pousse la chansonnette.

« She only wants money from me, love from somebody else »

Déplore le rappeur du Queens, dans ‘City Boy Blues‘ titre également entièrement chanté et qui montre que le gros gaillard ne veut pas uniquement le faire sous la douche. Heureusement, ça passe plutôt bien, tout comme sur les refrains de ‘Baby Blue‘. Mais c’est sur ‘The Rising‘, ‘A Light in the Addict’ ou encore ‘Terry‘ que l’auditeur retrouve l’Action Bronson aux rimes incisives avec ses classiques allusions culinaires et à la gente féminine, une marque de fabrique qui fait mouche à chaque fois. Les beats aux consonances jazzy y aident pour beaucoup, l’humour aussi.

Sur ‘Only in America‘, Action Bronson montre son plus grand potentiel lyrical et son oreille pour la musique. Le son est signé Oh No qui a samplé une magnifique boucle rock venant d’un obscur groupe allemand des années 80, Artischock. Le morceau se termine par un solo de piano complet, chose rare dans le rap et à laquelle personne ne pouvait s’attendre.

C’est avec ces quelques lignes que j’affirme très chers lecteurs, qu’Action Bronson va peser lourd, au sens figuré, comme au sens propre sur la balance de la rap music. Avec son originalité et sa personnalité déjantée, le Mr. Wonderful de Flushing Meadows ne peut que nous faire un grand chelem.

Atlantic Records, Vice Records – 2015

Glenn

N’aimant pas particulièrement la musique, j’ai été catapulté ici par hasard et au-delà de ma volonté. Préférant l’austérité à la frivolité du spectacle de la débauche auditive, je compte les jours qui me permettront à long terme de devenir sourd. Le vacarme m’étant insupportable.

Dans le même genre...

La sensualité enserre la musique de Warhaus d'une étreinte à la fois ferme et délicate.

Préparez vos oreilles, Metz est de retour... et avec Steve Albini aux manettes.

Les punks de Hateful Monday sont de retour avec un nouvel album.