2003, c’était bien

PatrickPar Patrick  •  26 Oct 2014 à 15:12  •  Découvertes  •   26 views

L’âge d’or de la musique alternative. Le punk-rock était à son apogée, le ska survivait tant bien que mal et attirait tout de même les foules, le metalcore et l’emo commençaient tout juste à percer. Nous sommes en 2003, une année à ne pas oublier.

Je me suis lâché cette semaine, 34 morceaux qui feront le bonheur des plus grands nostalgiques d’entre vous. Tout seul dans ma chambre, j’entonne un sing along sur chacun des titres présents dans cette playlist, c’est dire ! J’ai procédé de la manière suivante. En classant les albums par année sur iTunes je me suis arrêté sur 2003 et… Oh mon Dieu ! Ce fut une cuvée exceptionnelle.

Au niveau punk-rock : NOFX sortait son joyau « The War on Errorism », l’ex-chanteur de Kid Dynamite lançait son groupe None More Black avec le merveilleux « File Under Black » et Anti-Flag nous offrait leur dernier opus sur label indépendant et quelle réussite que ce « Terror State ». Mais ne nous arrêtons pas en si bon chemin. AFI tournait (encore) plus dark en passant sur major avec « Sing the Sorrow », les Bouncing Souls cartonnaient grâce à « Anchors Aweigh » et Pennywise était au sommet lors de la sortie de « From the Ashes ».

Le punk-rock c’est cool, mais 2003 voyait aussi la déferlante emo et metalcore s’abattre sur l’Europe. From Autumn to Ashes et son batteur/chanteur Francis Mark berçait le monde avec leur « The Fiction we Live », Silverstein mettait la première pierre à l’édifice « pleurnicheur » grâce à l’album « When Broken is easily fixed ». N’oublions pas non plus la facette plus dansante et chantante de cette vague avec notamment Yellowcard et Story of the Year.

Au niveau des albums qui ont marqué notre génération, je vous laisse encore en vrac : « Get Born » des Jets, « Casually Dressed and Deep in Conversation » de Funeral for a Friend, « Welcome to the Monkey House » des Dandy Warhols, « The Artist in the Ambulance » de Thrice ou encore le génialissime « You come before you » signé Poison the Well.

PS : J’ai classé spécialement du plus calme vers le plus « violent » pour que les non-initiés puissent quand même profiter de cette playlist emprise de nostalgie. Donc lâchez-vous et faites vous autant plaisir à l’écoute que j’ai eu de bonheur à la conception de cette playlist.

2003: the golden age of Punk from LeMurDuSon_ch on 8tracks Radio.

Dans le même genre...

Écoutez, c'est indispensable. Voilà, c'est tout !

Trois musiciens qui partagent un ahlam commun et qui le subliment

Récit d'une soirée au Label Suisse Festival de Lausanne. Un écrin d'infinies découvertes.